Biocarburants : quelles sont les nouvelles évolutions ?

Publié le : 08 novembre 20214 mins de lecture

Les biocarburants ou carburants biologiques figurent parmi les alternatives les plus efficaces pour limiter l’utilisation des carburants non renouvelables. Dans le secteur du transport, ils sont en phase d’évolution et apportent de nombreux avantages.  

Les avantages du biocarburant

Les biocarburants réduisent de manière importante la dépendance du secteur de transport au pétrole. L’utilisation de ce type de carburant biologique renforce aussi l’indépendance énergétique. En effet, chaque pays peut facilement produire leurs biocarburants en cultivant par exemple de la betterave, du colza, du tournesol ou des céréales. Les biocarburants permettent également de réduire les émissions de gaz à effet de serre provoqué par le secteur du transport.

Par ailleurs, la production des carburants écologiques favorise la création d’une activité forestière et renforce l’activité industrielle de manière locale. Les biocarburants peuvent être mélangés au gazole ou à l’essence sans le besoin d’adapter le système de distribution et encore moins de changer le moteur de la voiture en question. En outre, les carburants biologiques ont donc un avenir prometteur dans le secteur transport.

Le bioéthanol pour les voitures à essence

Le bioéthanol est un alcool produit par système de fermentation du sucre contenu dans des végétaux spécifiques. Il est obtenu généralement à partir de la betterave ou de la canne à sucre. Dans certains pays, on fabrique le bioéthanol à partir de l’amidon dans des céréales comme le blé ou le maïs. En Europe, on utilise ce type de biocarburant pour les véhicules à essence. L’utilisation de ce carburant écologique permet au conducteur d’être écoresponsable. De plus, face à l’augmentation du prix de pétrole à l’échelle mondiale, la production bioéthanol à l’échelle mondiale est parfaite évolution. D’ici à quelques années, les producteurs pensent pouvoir conquérir le marché international en coopérant de plus près avec des producteurs locaux des matières premières dans chaque pays du monde.

Le biogazole pour les voitures Diesel

Le biogazole est fabriqué à partir de plantes riches en huile comme le colza, le tournesol, le soja ou la palme. Pour la fabrication de ce type de carburant biologique spécial moteur Diesel, on fait réagir l’huile avec du méthanol afin d’obtenir un EMHV (ester méthylique d’huile végétale), un composant ayant des propriétés voisines de celles des gazoles. L’EMHV de type de B7 peut être mélangé au gazole moteur jusqu’à 7 % du volume. Si le conducteur opte pour le B10, il peut ajouter jusqu’à 10 % du volume de gazole. Une autre mode de production du biogazole consiste à hydrotraiter ces huiles, pour obtenir le HVO (Hydrotreated Vegetable Oil. Ce dernier peut remplacer totalement le gazole se trouvant dans le réservoir d’une voiture diesel.

Plan du site