La méthanisation : une solution pour une transition énergétique

Publié le : 08 novembre 20214 mins de lecture

Alors que l’exploitation des déchets est de plus en plus vue comme source de richesse, la méthanisation propose une alternative en guise de solution technologique innovante offrant un double intérêt dans la valorisation et le traitement des déchets. En d’autres termes, la méthanisation est une méthode de valorisation des déchets organiques dans le but de dégrader les micro-organismes se trouvant dans ce type de matière. Elle permet la production d’énergie renouvelable tout en étant des fertilisants indispensables en agriculture biologique.

Comment s’effectue le processus de méthanisation ?

En réalité, la méthanisation se fonde sur le traitement de biodéchets à une échelle étendue, mais aussi de certains déchets industriels non-toxiques et de boues d’assainissement urbain. Par contraste à la réaction chimique et organique engendrée par le compostage, la méthanisation est une méthode souvent nommée digestion anaérobie. De ce fait, la dégradation se réalise à travers les micro-organismes se situant dans la substance organique traitée, en situations ambiantes contrôlées et en l’absence d’oxygène. En d’autres termes, la méthanisation se produit sur des bactéries présentes dans le lisier et qui ne requièrent pas d’ajouts microbiens, car ces derniers se développent naturellement dans un environnement sans oxygène.

Les avantages de la méthanisation

À part la double valorisation des déchets en matière organique très riche et en énergie, la méthanisation permet également de réduire l’amas de déchets organiques traités par des usines moins écologiques tout en diminuant les projections de gaz à effet de serre. Par ailleurs, cette méthode présente l’intérêt de traiter des ordures humides qui ne seraient pas les compostables par un procédé classique, et de limiter les expansions d’odeurs par l’intermédiaire des digesteurs thermiques et des dispositions spécialisés dans le traitement de ce genre de déchets.

Les incontinents de la méthanisation

Néanmoins, la méthanisation n’est pas une technique parfaite, car elle souffre de certaines contraintes, surtout pour la création de l’équipement qui accueille le processus. Outre cela, il faut se garantir que les déchets sont de qualité suffisante pour accomplir un retraitement sur le procédé et pour réaliser un biogaz suffisamment qualitatif afin d’être introduit dans le réseau de gaz naturel. En plus, cette solution pour une transition énergétique ne se suffit pas à elle seule, car elle ne peut intervenir qu’en supplément avec le compostage, l’incinération ou l’entreposage de déchets non méthanisables.

La méthanisation, une stratégie de la transition énergétique, repose donc sur le système biologique de fermentation des matières organiques comme les ordures ménagères, déchets alimentaires, déchets industriels et résidus agricoles. Cette détérioration naturelle peut être effectuée via des sites de méthanisation ou des installations spécifiques.

Plan du site