Les écogestes pour limiter sa consommation de gaz

Publié le : 03 décembre 20214 mins de lecture

Diminuer sa facture de gaz et maîtriser sa consommation sont un véritable casse-tête, particulièrement lorsque le ménage commence à s’élargir et que la consommation en énergie s’accroît. Même après avoir procédé à un changement de fournisseur de gaz pour réaliser des économies, il est possible d’adopter certains gestes pour diminuer sa consommation de gaz.

La température idéale pour votre habitation

Tout est question de température, lorsque l’on parle de chauffage. En vue d’avoir une consommation maîtrisée et ainsi diminuer votre consommation de gaz, grâce à une horloge de programmation ou aux thermostats des radiations, réglez entre 19 et 21 °C la température dans les pièces occupées la journée. Dans les pièces peu occupées, la bonne température est de 17 °C en journée ou même la nuit. Si vous vous absentez ou dès qu’arrivent les beaux jours, tâchez de baisser le chauffage. Il vous est autant conseillé d’investir dans des robinets thermostatiques contrôlant la chaleur répandue par les radiateurs en vue d’atteindre la température idéale dans chaque pièce. Vous devez également compléter votre chauffage central avec un chauffage d’appoint au bois. Pour réaliser plus d’économie, vous pouvez aussi réaliser un comparatif des contrats de gaz avant de vous tourner vers une nouvelle souscription.

Échangez votre chaudière contre une installation plus récente

Il s’agit ici, certes, d’un investissement assez conséquent mais qui permet sur le long terme de réaliser d’énormes économies. Si votre chaudière est âgée de plus de 15 ans, pensez l’échanger contre un modèle plus moderne à haut rendement. Pour cela, favorisez une chaudière gaz à micro-cogénération, une chaudière gaz à haute performance énergétique ou encore un modèle fioul. Notez que les installations les plus antiques fonctionnent avec de l’eau à une température comprise entre 60 et 70 °C, alors que les chaudières plus modernes avec de l’eau dont la température est comprise entre 35 et 45 °C. Ne paniquez pas, les chaudières plus récentes peuvent aisément s’accommoder aux installations d’aujourd’hui, bien qu’en basse température elles soient plus performantes. Cependant, vous devrez peut-être envisager de changer les radiateurs afin qu’ils puissent chauffer avec de l’eau à basse température.

Réduisez votre consommation d’eau chaude

Toujours dans l’objectif de réduire votre facture, il est aussi préconisé de consommer moins d’eau chaude. Préférez alors les douches aux bains et évitez de faire couler l’eau si vous ne l’utilisez pas. Effectuer une installation d’un économiseur d’eau sur votre pommeau de douche ou d’un stop douche vous donne la possibilité de réaliser des économies bien avantageuses. Par ailleurs, laissez sur la position la plus froide les mitigeurs de vos robinets. De cette manière, la chaudière n’est pas sollicitée d’office lorsque vous ouvrez vos mitigeurs. Pensez également à offrir à votre chaudière un bon entretien. Pour cela, faits appel à un expert. Bien entretenue, elle ne saura que vous offrir de meilleures performances. Enfin, ne réglez pas votre chauffe-eau à plus de 55 ou 60 °C. Ces températures sont largement suffisantes pour profiter d’un bon confort, tout en évitant le développement de l’entartrage ou encore de bactéries.

Plan du site